Pete Best, de Duveau et Thiriet

Pete best est un personnage haut en couleur mais qui n’a cependant aucun lien familial avec le premier batteur des Beatles, Pete Best, son homonyme homographe aujourd’hui quasi anonyme.

L’année 2019 commence fort bien pour Fluide Glacial avec ce nouvel alboum « farwestien » où Jean-Michel Thiriet nous fait rire une fois de plus avec des histoires concoctées par ses propres soins.
Il offre ici une plume sincère et ingénieuse qui donne par évidence le b.a-ba d’un humour simple et efficace.

Pete Best, Duveau & Thiriet (Fluide Glacial)

On découvre le potentiel florissant de la bande dessinée au fil de nos lectures qui, sans la haute créativité des auteurs, ne verrait pas le jour.
De belles petites histoires drôles y sont collectionnées et l’on peut dire que l’album prouve qu’une autre manière de pratiquer le 9ème art est possible.

Jérôme Duveau donne un nouveau souffle à la réputation des marionnettes et pantins en tous genres. Il est le Gepetto du XXIème siècle et n’a visiblement pas brasser d’air pour la confection de ses petits personnages, sans parler des nombreuses images prises pour le montage du stop motion.
La minutie extraordinaire apportée par Duveau est incontestable.

À la fin, un making-of de 5 pages « un dossier en carton » est rédigé par deux auteurs en or.

Amateurs d’humour et de western, filez chez votre libraire «à pied tout autour de la terre/ à pied tout autour de la mer/ tout autour du soleil/ de la lune et des étoiles/ À pied à cheval en voiture et en bateau à voiles. » écrivait Jacques Prévert.