Atomic Sex, de Jîro Ishikawa

Atomic Love, Jirô Ishikawa.
Éd. Les requins marteaux

See, sex and Galaxy…

Le niveau d’explicité est à son plus haut niveau, difficile de faire mieux lorsque l’on voit cette jolie couverture aux allures pop art.

À l’intérieur de l’album, une histoire muette et décousue mettant en scène deux personnages hors norme que nous connaissons tous et que nous pouvons nommer de différentes manières…
Ainsi ils sont voués à un destin inévitable: faire l’Atomic love !!!

Scénaristiquement, il y a une sorte d’égalité dans la façon dont Ishikawa présente l’histoire pour le pénis ou pour la vulve, un concept particulièrement coquet qui laisse penser que l’un ou l’autre a le droit au même châtiment: passer à la casserole.

Dans cet univers, les divinités, les hommes et les femmes à la tête de bites ou de foufounes semblent étrangers aux décors, aux formes géométriques et linéaires, voire aux arrière-plans interstellaires. Une harmonie est ainsi créée entre tous les éléments de ces illustrations. Adieu vulgarité, elle qui est très souvent liée aux sexes.
Un ovni qui mérite toutefois d’être découvert.

L’album Atomic Love est le numéro 19 de la collection BD CUL des éditions LES REQUINS MARTEAUX, n’hésitez pas à découvrir les 18 autres sur le lien suivant: https://www.lesrequinsmarteaux.com/bd-cul