Macadam Byzance, de Place et Starsky

Il souffle comme un vent d’humanisme lorsque les pages de l’album se tournent.

Publié d’abord dans Aaarg ! puis dans Fluide Glacial, cette même maison d’édition a publié Macadam Byzance, c’est un panel d’histoires aux notes ensoleillées et pimentées, On dirait le Sud… mais sans les clichés vulgarisés par des parisiens moqueurs.

La beauté de cet album se définit par l’authenticité de la narration et par la présence des gens qui vivent hors du champs de la normalité avec comme qualité, être indéniablement vrais.
Ainsi Pierrick Starsky offre aux lecteurs une belle collection d’histoires qui se traduisent par des séquences de vie et comme pour chacun d’entre nous celles-ci ne se vivent pas seul(e) mais bel et bien entouré(e).
Plus qu’appréciable, Pierre Place impose son style graphique grâce à un peaufinement des traits qui mènent au réalisme des personnages ainsi qu’aux décors. Impossible de se lasser de ses dessins.

Dans la série américaine Mad men, de nombreux acteurs fument clope sur clope, là par contre il s’agit de bières avec ce drôle d’effet : Ça donne soif !
Le printemps est là, les copains et les copines aussi alors bon… pourquoi ne pas s’en jeter une petite pendant la lecture à l’ombre des platanes ?!