ZAD c’est plus grand que nous, de Azuélos et Rochepeau

Le projet de Notre-Dame-des-Landes, vieux de cinquante ans environ, plein de promesses et de discordances n’a pas abouti. Une lutte acharnée menée par des paysans et par des « zadistes ».

Thomas Azuélos, Simon Rochepeau.
Éd. Futuropolis. Fév. 2019

Qui sont vraiment les zadistes de Notre-Dame-des-Landes ? Que veulent-ils ? Comment vivent-ils ?
Embarqués pendant de longues semaines à leurs côtés, les auteurs ont choisi une fiction documentée pour rendre compte, au plus près, de la réalité de la vie sur la ZAD. Le récit de Thomas Azuélos et Simon Rochepeau ( L’homme aux de fer, Itinéraire d’un pirate somalien aux Éd. Futuropolis) est celui d’une lutte, hors des partis et mouvements traditionnels, contre l’aménagement capitaliste du territoire et pour défendre d’autres manières de vivre.

Impossible d’être passé à côté de ce sujet d’actualité opposant des paysans et des citoyens contre un gouvernement aveuglé par d’éventuels bénéfices en construisant un aéroport sur une zone protégée et partiellement occupée. On connaît tous la fin de l’histoire, pas de surprise donc au niveau du scénario toutefois ficelé correctement.

Au cours de la lecture, la phrase « C’est plus plus grand que nous » revient mainte et mainte fois. Un effet de répétition qui montre que tous, politiques, policiers et citoyens, sont dépassés par l’ampleur des évènements.