Chères Élites, de Ravard & James

Chères Élites est avant tout un nouvel album aux répliques exagérées de James et à la délicate finesse graphique de Ravard, où les petits ennuis et autres contrariétés des hyper-riches sont mis en avant à travers un recueil d’histoires courtes.

Chères Élites, Ravard & James.
Éd. Fluide Glacial

En effet, ces 0,01% de la population française, ont un train de vie bien différent de celui des autres citoyens français.
Être immensément riche peut empêcher de voir la réalité telle qu’elle est et incite à traiter les problèmes, qui ne sont la plupart du temps pas les nôtres, avec un manque d’analyse et d’objectivité.
Déconnexion la plus totale, volontaire ou non, telle est la question, même si…enfin, on s’est compris.

James emmène les lecteurs dans une dimension où le cynisme des riches prime sur la gravité des sujets abordés comme la croissance, l’évasion fiscale, ou encore la misère en leur accordant une tonalité proche du réalisme.

François Ravard est peut-être inspiré graphiquement par Charles Berberian. Ce dernier, lui-même inspiré par Sempé, offrant une grâce aux traits simples et fluides en habillant les illustrations au lavis.

Un livre recommandé à l’ensemble des classes sociales, sans exception !